David & Noëlle Faure du restaurant Aphrodite à Nice, une cuisine moderne et créative. Découvrez sur ce blog toute l'actu, quelques recettes de cuisine et bien plus encore







22 août 2010

Le Bar rayé du Canada

Dans vos assiettes dès mardi : Bar rayé du Canada. Une belle pièce de 1 m 10 pour 8 kg 700.

barcanada01a

Ayant déjà été une espèce d’importance commerciale dans l’est du Canada, le bar rayé demeure encore aujourd’hui un poisson très prisé par les pêcheurs. Il s’agit d’une poisson anadrome : la fraye a lieu en eau douce ou parfois en eau saumâtre.

Les étapes de l’incubation des œufs et du développement des larves puis des jeunes de l'année correspondent à une descente graduelle vers l’eau salée pour s’y alimenter et atteindre la maturité.

Les mâles atteignent la maturité vers 3 ans alors que les femelles deviennent matures entre 4 et 6 ans. Le bar rayé adulte est un poisson prolifique : chaque femelle peut pondre entre 50 000 et 1,5 million d’œufs.

barcanada01b1

Son dos du bar rayé est vert olive foncé, ses côtés sont plus pâles et argentés alors que son ventre est blanc. Il arbore également 7 ou 8 bandes horizontales foncées sur ses flancs. Le bar rayé est une espèce dont la durée de vie peut atteindre 30 ans. Les plus gros spécimens capturés peuvent mesurer jusqu’à 1,8 m dans les eaux canadiennes mais en général le bar rayé atteint rarement une taille de plus de 1 m.

L'espèce est habituellement associée aux estuaires et aux eaux côtières. Ce poisson requiert des habitats de reproduction et d'alevinage en bonne condition et il a besoin d’une faune aquatique abondante pour son alimentation.

Les populations canadiennes de bar rayé ont la particularité d’hiverner dans les rivières, sans doute afin d’éviter les températures froides de l’océan.

barcanada01c1

 

Par DavidFaure à 20:26 - L'Actu d'Aphrodite - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire







 

© David Faure le Blog | 2009 | Tous droits réservés - Webmaster V.Violette